Tutoriel d’un système de gestion de contenu

Ce tutoriel vous accompagnera dans la création d’une application de type CMS. Pour commencer, nous installerons CakePHP, créerons notre base de données et construirons un système simple de gestion d’articles.

Voici les pré-requis:

  1. Un serveur de base de données. Nous utiliserons MySQL dans ce tutoriel. Vous avez besoin de connaître assez de SQL pour créer une base de données et exécuter quelques requêtes SQL que nous fournirons dans ce tutoriel. CakePHP se chargera de construire les requêtes nécessaires pour votre application. Puisque nous allons utiliser MySQL, assurez-vous que pdo_mysql est bien activé dans PHP.
  2. Les connaissances de base en PHP.

Avant de commencer, assurez-vous que votre version de PHP est à jour :

php -v

Vous devez avoir au minimum PHP 5.6.0 installé (en CLI). Votre version serveur de PHP doit au moins être aussi 5.6.0 et, dans l’idéal, devrait également être la même que pour votre version en ligne de commande (CLI).

Récupérer CakePHP

La manière la plus simple d’installer CakePHP est d’utiliser Composer. Composer est une manière simple d’installer CakePHP via votre terminal. Premièrement, vous devez télécharger et installer Composer si vous ne l’avez pas déjà fait. Si vous avez cURL installé, il suffit simplement de lancer la commande suivante :

curl -s https://getcomposer.org/installer | php

Ou vous pouvez télécharger composer.phar depuis le site de Composer.

Ensuite, tapez la commande suivante dans votre terminal pour installer le squelette d’application CakePHP dans le dossier cms du dossier courant :

php composer.phar create-project --prefer-dist cakephp/app cms

Si vous avez téléchargé et utilisé l’Installer de Composer pour Windows, tapez la commande suivante dans votre terminal depuis le dossier d’installation (par exemple C:\wamp\www\dev\cakephp3) :

composer self-update && composer create-project --prefer-dist cakephp/app cms

Utiliser Composer a l’avantage d’exécuter automatiquement certaines tâches importantes d’installation, comme définir les bonnes permissions sur les dossiers et créer votre fichier config/app.php.

Il existe d’autres moyens d’installer CakePHP. Si vous ne pouvez pas (ou ne voulez pas) utiliser Composer, rendez-vous dans la section Installation.

Quelque soit la manière de télécharger et installer CakePHP, une fois que la mise en place est terminée, votre dossier d’installation devrait ressembler à ceci:

/cms
  /bin
  /config
  /logs
  /plugins
  /src
  /tests
  /tmp
  /vendor
  /webroot
  .editorconfig
  .gitignore
  .htaccess
  .travis.yml
  composer.json
  index.php
  phpunit.xml.dist
  README.md

C’est le bon moment pour en apprendre d’avantage sur le fonctionnement de la structure des dossiers de CakePHP : rendez-vous dans la section Structure du dossier de CakePHP pour en savoir plus.

Vérifier l’installation

Il est possible de vérifier que l’installation est terminée en vous rendant sur la page d’accueil. Avant de faire ça, vous allez devoir lancer le serveur de développement :

cd /path/to/our/app

bin/cake server

Note

Pour Windows, la commande doit être bin\cake server (notez le backslash).

Cela démarrera le serveur embarqué de PHP sur le port 8765. Ouvrez http://localhost:8765 dans votre navigateur pour voir la page d’accueil. Tous les éléments de la liste devront être validés sauf le point indiquant si CakePHP arrive à se connecter à la base de données. Si d’autres points ne sont pas validés, vous avez peut-être besoin d’installer des extensions PHP supplémentaires ou définir les bonnes permissions sur certains dossiers.

Ensuite, nous allons créer notre base de données et créer notre premier model.